Diarrhée du coureur : quand le stress impacte les intestins

AVERTISSEMENT: Les informations sur ce site n'ont pas pour but de prescrire la médecine. Ce site ne cherche ni à guérir, ni à soigner, ni à traiter, mais uniquement à présenter les solutions alternatives qui favorisent votre bien-être. Consultez donc obligatoirement votre médecin en matière de santé.



Vous avez la diarrhée du coureur ? Pas de panique, nous allons vous donner quelques conseils pour éviter que cette dernière ne survienne de manière inopinée.

Diarrhée du coureur : quand le stress impacte les intestins

Qu’est-ce que la diarrhée du coureur ?

Vous n’avez jamais entendu parler de la diarrhée du coureur ? C’est peut-être le moment d’en apprendre plus ! La diarrhée du coureur ou le « runner’s trot » en anglais est un phénomène plus que courant.

En effet, de nombreux coureurs luttent contre la diarrhée lors d’un marathon sans que nous puissions le voir. Mais qu’en est-il réellement ?

Il s’agit tout simplement d’une diarrhée qui survient lors d’un stress. Mais pas n’importe lequel. Deux éléments sont en corrélation : le fait que l’exercice physique demande beaucoup de force et le fait que des toilettes sont difficiles à trouver en urgence.

Et aussi étonnant que cela puisse paraître, ce n’est pas moins de 40% des coureurs qui se retrouvent sur le bord des routes lors des entrainements.

Notons également que 15 à 20% des abandons sont dus à des coureurs ayant des troubles digestifs. Plutôt impressionnant vous ne trouvez pas ?

Quelles sont les causes de ce trouble ?

Mais il est important de savoir que les causes d’une diarrhée du coureur peuvent être diverses et variées. Nous avons réalisé, rien que pour vous, une liste de ces dernières qui devraient certainement vous aider :

  • Des facteurs physiologiques : il faut savoir que lors d’un entrainement ou d’un marathon, le débit sanguin d’un coureur est moindre. En d’autres termes, le tube digestif n’a pas assez d’apport sanguin.
  • Des facteurs mécaniques : eh oui, aussi étonnant que cela puisse paraitre des facteurs mécaniques peuvent aussi faire leurs apparitions.
    Le fait de martelé le sol avec son pied n’est pas forcément bon. En effet, cela peut provoquer des vibrations au niveau de la paroi intestinale.
  • Des facteurs alimentaires : encore une fois lorsqu’on fait du sport l’alimentation est l’un des points les plus importants. Il faut donc faire attention à ce que vous mangez.
  • Des facteurs liés à la performance : le fait d’être stressé lors d’un marathon ou de ne pas arriver à atteindre le niveau souhaité peut être une véritable source de stress, ce qui peut provoquer des diarrhées.

Impact du stress sur les intestins : comment l’éviter ?

Il existe des solutions pour éviter la diarrhée du coureur. Voici quelques conseils pratiques :

  • Suivre un régime pauvre en fibre.
  • Le dernier repas avant l’effort doit être composé de lipide et de féculents. Il faut donc éviter les fibres.
  • 3 heures avant l’épreuve, aucun repas ne doit être ingurgité.
  • Des barres énergétiques peuvent être conseillée, deux heures après un repas.
  • Penser à boire régulièrement pour éviter la déshydratation.
  • Éviter les sodas, qui sont bien trop riches en sucres.

En conclusion, la diarrhée du coureur peut réellement être handicapant dans la vie de tous les jours. Cela est provoqué entre autre par une source de stress qui agit essentiellement sur les intestins.


Lisez aussi:

Diarrhée chronique à cause du stress : comment se relaxer ?

Diarrhée du voyageur quand on visite des pays exotiques